Boostez votre anglais
Fiche d'anglais
 : 
Anglais pratique

La fête nationale américaine : Independence Day

La fête nationale américaine, ou Independence Day, a lieu chaque année le 4 juillet. L’occasion d’afficher son patriotisme et de prendre part à l’une des nombreuses activités organisées par les municipalités. Cet article vous détaille l’origine historique de cette fête de l’indépendance et comment celle-ci est célébrée de nos jours.

Quand a lieu la fête nationale américaine ?

La fête nationale américaine, ou Independence Day, a lieu chaque année le 4 juillet.

Pourquoi la fête nationale américaine a lieu le 4 juillet ?

Le 4 juillet est une date que les Américains célèbrent en grande pompe sur l’ensemble du territoire. Que fêtent-ils au juste ?

Ce qu’il s’est passé le 4 juillet 1776

Le 4 juillet 1776 correspond à la date à laquelle a été signée la Déclaration d’Indépendance des 13 colonies, qui donna naissance aux Etats-Unis.

Les Treize Colonies ou Thirteen Colonies étaient des colonies britanniques installées sur la côte Est du territoire américain. De la première, la Virginie fondée en 1607, à la dernière fondée en 1752, la Géorgie, les colonies s’organisent en suivant les lois anglaises et connaissent un essor commercial important en plus d’une démographie qui augmente fortement grâce à une large immigration.

En 1620, le navire du Mayflower atteint les côtes américaines avec à son bord des protestants anglais désireux de pouvoir pratiquer leur religion librement : les “Pères Pèlerins”. Ils seront les premiers colons à s’installer durablement sur le territoire américain. À noter qu’avant d’accoster, ces pèlerins signeront un pacte (le Mayflower Compact) régissant les principes et lois du territoire, qui est considéré de nos jours comme le fondement de la démocratie américaine.

Depuis, les colonies se sont fortement développées grâce au commerce florissant. Située sur la côte, la présence de nombreux ports permettait d’exporter vers l’Europe des matières premières produites en masse (blé, bois, sucre, …). Leur implication dans le commerce triangulaire a permis aux colonies de vendre plus qu’elles n’achetaient et d’être ainsi autonomes économiquement. Ceci accentué par l’immigration de masse puisque la Nouvelle-Angleterre (ancien nom des 13 Colonies) est perçue comme une terre d’opportunités et un refuge pour les religieux persécutés. À tel point que la population atteint 2.5 millions d’habitants au XVIIIe siècle.

Or, de 1775 à 1783 éclate un conflit entre les colonies et le Royaume de Grande-Bretagne : la Guerre d’Indépendance. En effet, les colonies souhaitent s’affranchir de la domination anglaise et fonder un état fédéral indépendant. Le 4 juillet 1776 est signée la Déclaration d’Indépendance qui octroie l’indépendance aux 13 colonies vis-à-vis de la Grande-Bretagne.

Pourquoi les colonies ont déclaré leur indépendance ?

En 1763 s’achève la Guerre de Sept Ans entre la Grande Bretagne et la France, un conflit majeur et mondial donc l’une des causes est la rivalité entre les deux territoires pour les colonies. Bien que victorieuse, la Grande-Bretagne a perdu énormément d’argent et a besoin de renflouer ses caisses. Pour cela, elle impose des taxes aux colonies sans les avoir consultées car celles-ci n’ont pas de représentant au Parlement britannique, causant un grand sentiment de frustration.

De nombreuses nouvelles taxes sont donc imposées aux colons qui se trouvent surtaxés et oppressés par la politique répressive de Londres. À titre d’exemple, le Tea Act de 1773 force les colonies à acheter du thé à la métropole en le payant à prix fort. L’accumulation de mesures pour faire payer les colonies causera dans un premier temps le boycott des produits britanniques puis, à mesure que la critique s’étendra, la révolte.

💡 Le boycott est une action qui consiste à refuser d’acheter un produit en signe de représailles, pour exprimer son mécontentement.

Un événement marquant de cette période est le Tea Party dans le port de Boston en 1773 : les Américains refusèrent de décharger le thé arrivant de Grande-Bretagne or les bateaux avaient reçu l’interdiction du gouverneur de repartir avec la marchandise. Alors une nuit, un groupe de colons alla déverser la cargaison des bateaux dans la mer, causant une perte de plus de £10000 pour la compagnie britannique. Le gouvernement imposa alors des lois punitives envers la colonie, ces répressions entraînèrent la révolte des locaux.

Aux adeptes de cinéma, ces événements servent de fond à de nombreux films et séries comme John Adams ou Outlander (saisons 4-6) par exemple.

Comment célébrer la fête nationale américaine ?

Les feux d’artifice, symbole de la fête nationale américaine

Les célébrations du 4 juillet aux Etats-Unis sont marquées par un très grand nombre de feux d’artifice. En effet, c’est plus de 16 000 feux d’artifice qui ont lieu sur l’ensemble du territoire chaque année, coûtant près d’un milliard de dollars. Le plus grand d’entre eux est l’un des plus gros du monde, il s’agit du Macy’s Fireworks à New York lors duquel plus de 60 000 fusées sont tirées du haut du célèbre centre commercial.

Utilisés depuis la première célébration en 1777, les feux d’artifice sont une véritable tradition aux Etats-Unis pour fêter Independence Day. À l’époque, au XVIIIe siècle, les feux d’artifice étaient l’une des célébrations de la nation les plus reconnaissables puisqu’ils étaient les symboles de la prospérité d’une nation et de la fierté nationale. C’est donc tout naturellement qu’ils ont été adoptés pour annoncer la naissance de la nouvelle nation et incarner le patriotisme américain. La tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours.

Les célébrations organisées pour la fête nationale américaine

Independence Day est un jour cher aux Américains qu’ils fêtent en grande pompe. En plus des nombreux feux d’artifice mentionnés ci-dessus, d’autres activités sont des incontournables. Le Congrès ayant rendu le 4 juillet férié en 1870, les Américains peuvent ainsi dédier leur journée entière aux activités organisées.

Les festivités sont très souvent rythmées par beaucoup de musique et de nourriture. Des concours de nourriture et de nombreux barbecues sont organisés, c’est d’ailleurs près de 150 millions de hot-dogs qui sont consommés chaque année. Les municipalités préparent des illuminations et des parades, à Philadelphie les illuminations et activités durent 16 jours ! Enfin, les Américains sont très friands de sports, c’est pourquoi des matches de football américain (le sport national) et de baseball se tiennent le 4 juillet. De quoi rassembler la population dans une ambiance festive et conviviale !

Comment dompter l’anglais en 3 mois grâce à une méthode imbattable pour développer votre vie pro et perso
Sommaire